Éditions Points . Traduit de l’an­glais par Jean Esch

Après « la trilo­gie berli­noise » voici l’of­frande grecque. Je retrouve avec plai­sir cet auteur écos­sais qui cherche avec obsti­na­tion pour­quoi la répa­ra­tion des horreurs commises par les nazis a épar­gné tant d’as­sas­sins alle­mands. Bernie Ghun­ter, le person­nage prin­ci­pal, vit main­te­nant sous une autre iden­tité à Munich pour faire oublier son passé de poli­cier berli­nois sous le régime nazi, il va se retrou­ver en Grèce où l’at­tend une enquête très compli­quée et pleine de rebon­dis­se­ments sanglants et effrayants impli­quant Aloïs Brun­ner, respon­sable de tant de crimes et entre autre de l’ex­ter­mi­na­tion des juifs de Salo­nique. (Aloïs Brun­ner a terminé sa vie en Syrie, il devient conseiller d’Haez el Assad qu’il aide à former les services de rensei­gne­ment, et à orga­ni­ser la répres­sion et la torture dans les prisons. lisez l’ar­ticle de Wiki­pé­dia qui lui est consacré).

Ce qui m’a inté­res­sée dans ce roman, c’est l’ana­lyse de cet auteur face aux réac­tions ‑si peu nombreuses- susci­tées par les crimes nazis en Grèce. Qui sait que 43 000 mille juifs furent dépor­tés sous les ordres d’Aloïs Brun­ner ?. Pour l’au­teur la façon dont l’Al­le­magne domine à l’heure actuelle l’Eu­rope est une belle revanche pour les nostal­giques de la gran­deur de l’Al­le­magne. L’en­quête passion­nera plus que moi les amateurs du genre .

Citations

Réflexions sur les atrocités nazies

Juste avant la guerre, j’étais un jeune avocat au minis­tère de la justice, ambi­tieux, obsédé par ma carrière. à cette époque, la SS et le parti nazi étaient le moyen le plus rapide de réus­sir. Au lieu de cela, je suis resté au minis­tère, Dieu merci. si vous ne m’aviez pas fait chan­ger d’avis, Bernie, j’au­rais certai­ne­ment fini au SD, à la tête d’un groupe d’ac­tion de la SS dans les pays baltes, chargé d’éli­mi­ner des femmes et des enfants juifs, comme un tas d’autres avocats que j’ai connus, et aujourd’­hui, je serais un homme recher­ché, comme vous, ou pire. J’au­rais pu connaître le même sort que ces hommes qui ont fini en prison, ou pendus à Land­sberg. Il secoua la tête, sour­cils fron­cés. Très souvent, je me demande comment j’au­rais géré ce dilemme… les massacres.… Qu’au­rais-je fait ? Aurais-je été capable de faire. ça ? Je préfère croire que j’au­rais refusé d’exé­cu­ter ces ordres, mais si je suis vrai­ment honnête avec moi-même, je n’en sais rien. Je pense que mon désir de rester en vie m’au­rait persuadé d’obéir, comme tous mes collègues. Car il y a dans ma profes­sion quelque chose qui m’hor­ri­fie parfois. J’ai l’im­pres­sion qu’aux yeux des avocats tout peut se justi­fier, ou presque, du moment que c’est légal. Mais vous pouvez léga­li­ser tout ce que vous voulez quand vous collez une arme sur la tempe du Parle­ment. Même les massacres.

Les fraudes( ?) à l’assurance : humour noir.

Sur la note du restau­rant appa­rais­sait deux bouteilles de cham­pagne et une bouteille d’ex­cellent bour­gogne. Peut-être était-il ivre, en effet, je n’en savais rien, mais si l’as­su­rance payait, Ursula Dorpmül­ler touche­rait vingt mille marks, de quoi faire d’elle une authen­tique veuve joyeuse. Avec une telle somme, vous pouviez vous offrir des tonnes de mouchoirs et un océan de condo­léances les plus sincères .

Descriptions qui me réjouissent .

Je fus accueilli dans le hall par un gros type qui bran­dis­sait une pancarte MUNICH RE . Il arbo­rait une mous­tache tombante et un nœud papillon qui aurait pu paraître élégant s’il n’avait été vert et, pire encore, assor­tie à son costume en tweed (et vague­ment à ses dents aussi). L’im­pres­sion géné­rale ‑outre que le costume avait été confec­tionné- par un apprenti taxi­der­miste, était celle d’un Irlan­dais jovial dans un film senti­men­tal de John Ford.

Je peux lire des romans polars quand l’écrivain possède cet humour :

Située à une ving­taine de minutes en voiture d’Athènes, la ville ne possé­dait plus aucun monu­ment ancien impor­tant, grâce aux Spar­tiates qui avaient détruit les forti­fi­ca­tions d’ori­gine et les Romains qui avaient détruit quasi­ment tout le reste. Voilà ce qui est récon­for­tant dans l’his­toire : vous décou­vrez que les coupables ne sont pas toujours les Allemands.

http://ecx.images-amazon.com/images/I/51VxRyt0-fL._SL500_AA300_.jpg
Traduit de l’anglais par Gilles Berton.
4
Fin de mon été dans le monde du nazisme, cette fois avec trois romans poli­ciers. Je ne suis pas une spécia­liste du genre, mais l’idée me semblait géniale : créer un détec­tive privé sous le régime hitlé­rien. Philip Kerr est anglais (écos­sais exac­te­ment) je trouve ce détail impor­tant, il connaît parfai­te­ment la période mais il met dans la créa­tion de ce person­nage un petit côté liber­taire qu’on ne retrouve pas dans les études histo­riques. Ceci dit, cet auteur sait faire revivre cette période à travers la person­na­lité de Bernie Gunther, la quatrième de couver­ture le compare à Philip Marlowe, les amateurs apprécieront.Si je suis allée jusqu’au bout de la trilo­gie, c’est pour comprendre une nouvelle fois comment cette violence a pu s’imposer en Alle­magne. Vu sous cet angle, les deux premiers sont très réus­sis .Le dernier qui se passe à Vienne dans l’immédiate après-guerre m’a un peu déçu. J’aurais aimé comprendre ce que les alle­mands ont éprouvé en se rendant compte de leurs erreurs.On comprend qu’en 1947 :
  • les Alle­mands se sont unis dans la haine du communisme,
  • Vienne était un horrible nid d’espions,
  • tous les coups étaient permis,
  • les services de contre-espion­nage ont permis à des Nazis de s’en sortir au nom de leur hosti­lité réciproque,
  • les Alle­mands ont détesté l’occupation fran­çaise (armée de vaincus)
  • les Russes n’ont pas hésité à tuer, piller, violer.

Ce que j’aurais voulu savoir : Est-ce que les Alle­mands se sentaient respon­sables et de quoi ? Par contre sur l’intrigue poli­cière de ce même volume est complexe et sans doute plus inté­res­sante. Bref à lire pour tous ceux qui aiment la litté­ra­ture policière.

Citation

Nous vivons dans la peur, la peur des Popovs surtout. Et cette angoisse n’a d’égale que celle quasi univer­selle, des mala­dies véné­riennes, qui ont presque tourné à l’épidémie ? D’ailleurs ces deux fléaux sont géné­ra­le­ment consi­dé­rés comme synonymes.

La pièce avait quelque chose de typi­que­ment alle­mand, c’est-à-dire qu’elle était à peu près aussi intime et chaleu­reuse qu’un couteau suisse.

On en parle

link.

I‑M

I‑M

I

Idoux-Thivet (Annie) (L’Ate­lier des Souve­nirs 19 novembre 2018)

J

Jablonka (Yvan) (En Camping-Car 5 juin 2019)

Jacques (Paula) (L’hé­ri­tage de la Tante Carlotta 5 avril 2021)

Jancar (Drago) (Et l’Amour aussi a Besoin de Repos 20 juillet 2018)

Jeffroy (Géral­dine) (Un Été à l’Is­lette 20 janvier 2020)

Jeru­salmy (Raphaël) (Sauver Mozart 14 octobre 2013) (La rose de Sara­gosse 24 octobre 2018)

Jones (Tayari) (Un mariage améri­cain 17 juin 2021)

Josse (Gaëlle) (le Dernier Gardien d’El­lis Island 16 mars 2017) (Une longue impa­tience 1 mars 2021) (Les Heures Silen­cieuses 2 mars 2021)

Jous­se­lin (Edouard) (Les cormo­rans 7 aout 2020)

K

Kadish (Rachel) (De Sang et d’Encre 14 septembre 2020)

Kapl­lani (Gazmend) (Le pays des pas perdus 10 août 2020)

Kawa­mura(Genki) (N’ou­blie pas les fleurs 7 mars 2022)

Kerjan (Jean-Fran­çois) (La nais­sance du senti­ment 26 novembre 2020)

Kern (Étienne) (Les Envo­lés 7 janvier 2022)

Kerr (Philip) (La trilo­gie berli­noise 2 juin 2010) (L’of­frande grecque 3 janvier 2022)

King­slo­ver (Barbara) (Des vies à décou­vert 15 avril 2021)

Kitson (Mick)(Manuel de Survie à l’Usage des Jeunes Filles 29 octobre 2018)

Kour­kov( Andreï) ( Le Pingouin 15 février 2021)

Krüger (Horst) (Un bon Alle­mand 13 juillet 2020)

Küper (Wolf) (un million de minutes 30 décembre 2019)

L

Labayle Denis (Nouvelles sur ordon­nances 16 septembre 2019)

Labuzan (Niels) (Ivoire 2 avril 2019)

Lafon (André) (L’élève Gilles 14 décembre 201

Lafon (Lola) (La petite commu­niste qui ne souriait jamais 21 février 2015)

Lafon (Marie-Hélène) (L’an­nonce 26 novembre 2009) (Joseph 30 octobre 2014)(Histoire du fils 8 avril 2021)

Lalami( Laila)(Les Autres Améri­cains 27 mai 2021)

Lambert Emma­nuelle (Le garçon de mon père 10mars 2022)

Lanches­ter (John) (Chers voisins 4 octobre 2021)

Lançon Philippe( Le Lambeau 12 juillet 2021)

Lane (Harriet) (Le beau monde 31 mai 2021)

La Roche­fou­cauld (de) Louis-Henri (Château de sable 10 décembre 2021)

Lavoie (Marie-Renée) (La Petite et le Vieux 24 juin 2019)

LEE (Min-Jin) (Pachinko 1 octobre 2021)

Lefteri (Christy) (Les oiseaux chan­teurs 7 avril 2022)

Le Goff (Jean-Pierre) (La France d’Hier 15 octobre 2018)

Lenté­ric (Jean-Baptiste) (Herr Gable 11 février 2022)

Lenz (Sieg­fried) (La leçon d’al­le­mand 8 novembre 2021)

Leo (Maxim) (Histoire d’un Alle­mand 15 juin 2020)

Le Tellier (Hervé) (Assez parlé d’amour 23 aout 2010)(Toutes les familles heureuses 26 décembre 2017) (Anoma­lie 16 aout 2021)

Levi­son(Iain) (Une canaille et demie 5 septembre 2012) (Un voisin trop discret 26 novembre 2021)

Lewy­cka (Marina) (Des adhé­sifs dans le monde moderne 14 juin 2011)

Louis Edouard (En finir avec Eddy Belle­gueule 11 avril 2014) (Qui a tué mon père 28 mars 2022)

Lurie (Alli­son) (La ville de nulle part 23 février 2021)

M

Maban­ckou (Alain) (Black Bazar 27 aout 2009) (Le coq soli­taire 11 mars 2021)

Macrae Burnet (Graeme) (L’Étrange Dispa­ri­tion d’Adèle Bedeau 17 juin 2019)

Majda­lani (Charif) (Villa des femmes 31 mars 2016) (L’empereur à pied 17 septembre 2018) (Des vies possibles 19 août 2019)

Makine Andreï (La vie d’un homme inconnu 27 août 2009) (Le Livre des Brèves Amours Éter­nelles 26 mai 2012) (L’Ar­chi­pel d’une Autre Vie 4 septembre 2018)

Mankell (Henning) (Les chaus­sures Italiennes 14 février 2011)

Martin-Chauf­fier (Gille) (Le dernier Tribun 23 mai 2022)

Mas (Victo­ria) (Le Bal des Folles 9 mars 2020)

Mascaro (Alain) (Avant que le monde ne se ferme 31 mars 2022)

Mauvi­gnier (Laurent) (Histoires de la nuit 9 septembre 2021)

McEwan (Ian)( Amster­dam 24 septembre 2021)

Mehran (Marsha) (Une Soupe à la Grenade 10 janvier 2022)

Message (Vincent) (Maître et Posses­seurs 22 octobre 2018)

Miche­lis (Denis) (Encore une jour­née divine 29 octobre 2021)

Milo­va­noff(Jean-Pierre) (Le maître des paons 13 mai 2021)

Minard (Céline) ( Le Grand Jeu 23 avril 2019)

Mizu­baya­shi (Akira) (Une langue venue d’ailleurs 9 avril 2013) (Âme brisée 19 avril 2021)

Moberg (Vilhelm)(La femme d’un seul homme le 20 juillet 2021)

Montero (Rosa) (Le roi trans­pa­rent 28 mai 2013) (Le terri­toire des barbares 6 avril 2013) (La folle du logis 24 avril 2017) (L’idée ridi­cule de ne jamais te revoir 13 avril 2017) (La bonne chance 17 février 2022)

Moore (Edward Kelsey) (les Suprêmes 27 octobre 2017)

Moriarty (Liane) (Petits secrets grands mensonges 24 mars 2021)

Morvan­diau (Le taureau par les cornes 3 février 2021)

Moutot (Michel) (Ciel d’acier 8 avril 2016)(Route One 16 mai 2022)

Mukher­jee (Abir) ( L’at­taque du Calcutta-Darjee­ling 22 novembre 2021)

Mulisch (Harry) (La Décou­verte du Ciel 1 décembre 2011) (L’At­ten­tat 29 avril 2019)

Murail (Marie-Aude) (Charles Dickens 27 avril 2009) (Sauveur et fis saison 1 7 septembre 2016) (saison 2 12 juin 2017) ( saison 5 10 décembre 2020)

janvier