Édition Acte Sud.Lu dans le cadre du club de lecture de la médiathèque de Dinard.

Quelle horreur ce roman. Il détruit une des rares valeurs à laquelle je crois depuis toujours : l’écriture. Pia Petersen a imaginé une histoire horrible et tout le long de cette lecture, je me demandais pourquoi elle a eu besoin d’imaginer cela. Un écrivain américain, Gary Montaigu vient de gagner un prestigieux prix littéraire aux États-Unis. À partir de là tout devient absurde car il accepte de participer à une émission de téléréalité qui se nomme  : « un écrivain un vrai ». Une équipe de télévision s’installe dans la maison de Gary et de sa femme Ruth. Mais au bout d’un mois ils ne supporte plus cette situation, il s’enferme chez lui dans le sous-sol et décide qu’il n’en peut plus qu’il ne peux même plus marcher, il ne se déplace qu’en fauteuil roulant.Il passe son temps à regarder une araignée et un mouche, c’est sans doute ce qui m’a le plus intéressée dans ce roman : comment remplir le vide par de tous petits détails. Le livre est construit comme un thriller, on sent l’ angoisse terrible du personnage qui s’est enfermé lui-même dans son sous-sol, il est comme la mouche qui va être prise pris dans la toile de l’araignée ; le suspens est assez bien raconté et effectivement la fin va être tragique. Les personnages féminins sont horribles sa femme est une arriviste qui vit sur du talent de son mari et une jeune femme journaliste qui ne rêve que d’aimer cet homme est tout aussi horrible qu’elle. En fait aucun personnage n’est positif, la société américaine est totalement stupide et ne pense qu’à la réussite télévisuelle. Bref c’est un monde d’horreur d’une tristesse infinie et j’espère que jamais une telle émission ne verra jamais le jour.

Même si ce roman et efficace , pour dénoncer « la télé-réalité » je ne comprends pas son utilité je pense qu’aucun écrivain ne se laisserait aller à une telle un tel voyeurisme et il y avait bien d’autres façons de dénoncer ces phénomènes de télévision que de choisir l’écriture qui est justement un acte individuel , et repose sur l’intime. Cette écrivaine Pia Peterson est d’origine danoise mais a choisi d’écrire en français ce que je trouve assez extraordinaire. Elle traite son sujet de façon efficace mais je ne lui ai pas trouvé un grand intérêt tant les personnages sont caricaturaux, la lecture m’a rendu tellement triste que j’aurais bien du mal à le recommander à tous les gens qui, comme moi, aiment la lecture.

Citation

L’animateur de la télé-réalité

Irrité, Miles boit une gorgée. Gary le défie. Persuadés d’être des créateurs, les écrivains se prennent décidément trop au sérieux comme s’ils étaient destinés à écrire et c’est vraiment n’importe quoi, voilà ce qu’il pense. Les scénaristes aussi écrivent mais ne se prennent pas pour des dieux, pas comme ces écrivains obtus qui pensent que leur travail s’inscrit dans une logique historique. Miles songe un bref instant qu’ils détestent plus que tout les écrivains.

N-Q

N

Nakhjavani (Bahiyyih) (Eux&Nous 24 avril 2023)

NG (Celeste) (Nos cœurs disparus 11 décembre 2023)

Nicoby (Le Monde de Sophie 28 décembre 2022)

Niogret (Justine) (Quand on eut mangé le dernier chien 1mai 2024)

Nguyen Phan Que Mai (Pour que chantent les montagnes 6 avril 2024)

Norek Olivier (Code 93, Territoire, Surtension 27 avril 2020)

O

O’Farrel (Maggie) (L’étrange disparitiond’Esme Lennox 21 novembre 2010) (I AM I AM I AM 21 octobre 2019) (Hamnet 30 mai 2022)

Ogawa (Ito) (Le restaurant de l’amour retrouvé 20 mai 2021)

Ogawa (Yoko) (La formule préférée du professeur 15 mai 2013) (Le petit joueur d’échec 15 septembre 2021)

Oiseau (Florent) (Je vais m’y mettre 1 janvier 2021)

Oksanen (Sofi) (Purge 22 septembre 2010) (Norma 20 mai 2017)

Olafsdottir (Audur Ava)(La vérité sur la lumière 14 avril 2022)

Olmi (Véronique) (Les évasions particulières 6 septembre 2021)

Omotoso (Yewande) (La voisine 10 mai 2021)

Orlev (Itamar) (Voyou 20 octobre 2020)

P

Paasilinna (Arto) (La Douce Empoisonneuse 25 mars 2017) (Le dentier du maréchal, madame Volotinen et autres curiosités 25 juin 2018) (Un homme heureux 17apout 2023)

Palomas (Alejandro) (Une Mère 1 janvier 2018) (Tout sur mon Chien 4 août 2018) (Le petit garçon qui voulait être Mary Poppins 30 novembre 2020)

Panassenko (Pauline) (Tenir sa langue 16 octobre 2023)

Pascal (Camille) ( L’été des quatre rois 30 septembre 2019) (L’air était tout en feu 28 mars 5023)

Patchett (Ann) (Anatomie de la stupeur 28 janvier 2021)

Paulin (Frédéric) (La Guerre est une Ruse 14 janvier 2019)

Pauly (Anne) (Avant que j’oublie 4 mai 2020)

Pavel (Ota) (Comment j’ai rencontré les poissons 20 septembre 2021)

Pennac (Daniel) (Un Amour Exemplaire 8 octobre 2015) (Mon Frère 26 novembre 2018)

Pera (Pia) (Ce que je n’ai pas encore dit à mon jardin 3 novembre 2022)

Perlman (Elliot) (La Mémoire est une Chienne Indocile 15 juillet 2018)

Perrin (Valérie) (Changer l’eau des fleurs 2 novembre 2020)

Petersen (Pia) (Un écrivain, un vrai 29 juin 2020)

Pivot (Bernard) (Oui, mais quelle est la question 11 décembre 2013)

Pivot (Cécile) ( les lettres d’Esther 27 février 2023)

Plamondon (Eric) (Taqawan 28 novembre 2019)

Pluyette (Patrice) (La Vallée des dix mille fumées 29 juillet 2019)

Pointurier (Sophie) (La Femme Périphérique 1 février 2022)(Femme portant un fusil 24 aout 2023)

Pontalis(Jean-Bernard) (Le Frère du Précédent 28 janvier 2019)

Pourriat Éléonore( Poupées 10 octobre 2022)

Postorino (Rosella)( La goûteuse d’Hitler 28 octobre 2019)

Poulin (Jacques) (La Volkswagen Blues 13 octobre 2014)

Prazan (Michaël) (Souvenirs du rivage des morts 3 février 2022)

Prudhomme (Sylvain) (L’enfant dans le taxi 26 octobre 2023)

Q

Quignard (Pascal) (Les solidarités mystérieuses 17 février 2020)

Quint (Michel) (en dépit des étoiles 10 mars 2013) (Apaise le temps 15 juin 2023) (Apaise le temps 17 juin 2023)