Édition Acte Sud​.Lu dans le cadre du club de lecture de la média­thèque de Dinard.

Quelle horreur ce roman. Il détruit une des rares valeurs à laquelle je crois depuis toujours : l’écri­ture. Pia Peter­sen a imaginé une histoire horrible et tout le long de cette lecture, je me deman­dais pour­quoi elle a eu besoin d’ima­gi­ner cela. Un écri­vain améri­cain, Gary Montaigu vient de gagner un pres­ti­gieux prix litté­raire aux États-Unis. À partir de là tout devient absurde car il accepte de parti­ci­per à une émis­sion de télé­réa­lité qui se nomme : « un écri­vain un vrai ». Une équipe de télé­vi­sion s’ins­talle dans la maison de Gary et de sa femme Ruth. Mais au bout d’un mois ils ne supporte plus cette situa­tion, il s’en­ferme chez lui dans le sous-sol et décide qu’il n’en peut plus qu’il ne peux même plus marcher, il ne se déplace qu’en fauteuil roulant​.Il passe son temps à regar­der une arai­gnée et un mouche, c’est sans doute ce qui m’a le plus inté­res­sée dans ce roman : comment remplir le vide par de tous petits détails. Le livre est construit comme un thril­ler, on sent l » angoisse terrible du person­nage qui s’est enfermé lui-même dans son sous-sol, il est comme la mouche qui va être prise pris dans la toile de l’arai­gnée ; le suspens est assez bien raconté et effec­ti­ve­ment la fin va être tragique. Les person­nages fémi­nins sont horribles sa femme est une arri­viste qui vit sur du talent de son mari et une jeune femme jour­na­liste qui ne rêve que d’ai­mer cet homme est tout aussi horrible qu’elle. En fait aucun person­nage n’est posi­tif, la société améri­caine est tota­le­ment stupide et ne pense qu’à la réus­site télé­vi­suelle. Bref c’est un monde d’hor­reur d’une tris­tesse infi­nie et j’es­père que jamais une telle émis­sion ne verra jamais le jour.

Même si ce roman et effi­cace , pour dénon­cer « la télé-réalité » je ne comprends pas son utilité je pense qu’au­cun écri­vain ne se lais­se­rait aller à une telle un tel voyeu­risme et il y avait bien d’autres façons de dénon­cer ces phéno­mènes de télé­vi­sion que de choi­sir l’écri­ture qui est juste­ment un acte indi­vi­duel , et repose sur l’in­time. Cette écri­vaine Pia Peter­son est d’ori­gine danoise mais a choisi d’écrire en fran­çais ce que je trouve assez extra­or­di­naire. Elle traite son sujet de façon effi­cace mais je ne lui ai pas trouvé un grand inté­rêt tant les person­nages sont cari­ca­tu­raux, la lecture m’a rendu telle­ment triste que j’au­rais bien du mal à le recom­man­der à tous les gens qui, comme moi, aiment la lecture.

Citation

L’animateur de la télé-réalité

Irrité, Miles boit une gorgée. Gary le défie. Persua­dés d’être des créa­teurs, les écri­vains se prennent déci­dé­ment trop au sérieux comme s’ils étaient desti­nés à écrire et c’est vrai­ment n’im­porte quoi, voilà ce qu’il pense. Les scéna­ristes aussi écrivent mais ne se prennent pas pour des dieux, pas comme ces écri­vains obtus qui pensent que leur travail s’ins­crit dans une logique histo­rique. Miles songe un bref instant qu’ils détestent plus que tout les écri­vains.

14 Thoughts on “Un écrivain un vrai – Pia Petersen

  1. keisha on 29 juin 2020 at 13:29 said:

    On a beaucou^parlé de ce livre, je crois l’avoir vu, mais pas envie !

  2. C’est une auteure que je n’ai pas encore lue, mais avec ton billet ce n’est pas aujourd’­hui que je vais m’y mettre ..

  3. c’est bien de temps à autre de pouvoir faire l’im­passe :-)

  4. oh zut alors ! Le titre me plai­sait bien… cet auteur me dit quelque chose mais je ne crois pas l’avoir lu déjà.

    • Le titre est ironique, mais il est vrai que le person­nage était écri­vain. Je doute qu’il puisse s’en remettre après cette expé­rience.

  5. Et bien comme je ne comp­tais pas lire ce livre de cette auteure dont j’ai déjà lu Instinct primaire qui m’avait moyen­ne­ment plu, tout va bien !

  6. Ta première phrase règle le sort de ce livre à mon niveau. Merci même si j’ima­gine bien ta décep­tion en le lisant !

  7. Bon et bien mani­fes­te­ment, à fuir , donc je fuis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation