Depuis Zaï-Zaï-Zaï, je suis « une fan » abso­lue de cet auteur de BD. Je me souviens que dans Zaï-Zaï, j’avais ri un peu«jaune » car je trou­vais que la critique de notre société était assez bien vue donc triste, dans celle-ci, mon rire a été plus franc, il faut dire que se moquer des romans photos ou de romans à l’eau de rose porte moins à consé­quence. Il n’empêche que la critique de notre société est aussi présente et la réunion du lance­ment de la Star­tup avec un « brains­tor­ming à l’américaine » doit rappe­ler plus d’un souve­nir à tous ceux qui ont travaillé dans la commu­ni­ca­tion. Chaque page est un petit chef d’oeuvre d’humour, mais peut-être un peu trop le même esprit de déri­sion à chaque fois. Légère critique de ma part pour un album que j’ai adoré, je conseille de le lire à petites doses. J’aimerais le savoir par cœur certaines répliques pour pouvoir faire rire mon entou­rage.

Citations

dialogue de couple

Le coup de foudre pour le livreur de macédoine

(ils vont en manger tous les soirs pendant un mois et plus)

14 Thoughts on “Et si l’amour c’était d’aimer – FABCARO

  1. Mouarf ! Je ne l’ai pas ratée celle là, je suis fan de l’auteur. Une nouvelle BD vient de sortir, d’ailleurs (vu sur u n seul blog)

  2. Tu vas adorer aussi le tout nouveau qui viens de sortir, je te le garan­tis ;)

  3. Je n’ai pas du tout accro­ché à Zaï-zaï-zaï, j’avais aban­donné, alors j’hésite à réci­di­ver. Et je n’aime pas trop les dessins.

  4. Autant zai zai dont je viens de lire la critique ne m»attire pas trop autant celui-là, il faut que je le trouve en blibli ! C’est effec­ti­ve­ment à mourir de rire cette paro­die de roman photo

  5. Ah oui, je n’avais pas compris que c’était l’auteur de Zaï Zaï. Je viens d’éclater de rire, tu m’as donné envie d’éclater de rire à nouveau en lisant cette BD.

  6. Je la veux !!!

  7. Ce Fabcaro est un génie !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation