SONY DSCLu dans le cadre du club de lecture de la média­thèque de Dinard thème « no-sport ».

À lire si, et unique­ment si…

  • Daesh a disparu de la planète.
  • les musul­mans acceptent d’interpréter le Coran et font dispa­raître toute allu­sion à la violence et à la soumis­sion de la femme.
  • toutes les femmes peuvent s’habiller et vivre comme elles veulent.
  • la laïcité convient à tout le monde.
  • les dangers de pollu­tion sont derrière nous.
  • vos amours sont au beau fixe.
  • vos enfants sont heureux et épanouis.
  • votre santé est excel­lente
  • votre métier vous apporte toutes les satis­fac­tions possibles
  • le prin­temps est là avec du soleil et des fleurs dans tous les jardins.
  • vos fins de mois sont confor­tables.
  • vous avez un moral du tonnerre.

1
Alors, vous vous dites, et pour­quoi pas un petit coup de cafard, une bonne tris­tesse bien de chez nous, dans des quar­tiers sans âme, avec un pauvre gars qui à part pelo­ter sa sœur et cogner comme un malade sur tous ceux qui se mettent un tant soit peu au travers de sa route ; vous avez trouvé votre homme, Olivier Adam sait écrire cela à la perfec­tion, prévoyez vos mouchoirs et allez-y. J’oubliais notre boxeur, il a un métier ? Ben oui , il est … fossoyeur.

Citation

Genre de situation qui se termine par un pugilat

- T’aurais pu t’habiller
Je suis pas à poil que je sache
– Fais pas le con, Antoine, t’aurais pu enfi­ler un costume.
– J’en ai qu’un et c’est pour les enter­re­ments.
– T’as vrai­ment une gueule de déterré.
– Et toi t’as vrai­ment une gueule de con.

J’ai dit ça je n’aurais pas dû, c’était sorti tout seul, je n’aurais pas dû mais je le pensais au fond. Mon frère avait vrai­ment une tête de con et on n’y pouvait rien.

31 Thoughts on “Poids léger – Olivier ADAM

  1. Jamais lu cet auteur… Une blogueuse m’a donné un de ses romans, ça date bien de plusieurs années… ^_​^

  2. Tu me fais rire ! Il y a un petit moment que j’ai renoncé à Olivier Adam et, ma fois, je ne m’en porte pas plus mal !

  3. Ok alors ce n’est vrai­ment pas le bon moment pour moi… Pas besoin de déprime supplé­men­taire après cette jour­née terrible.

  4. Ce que tu demandes en début de ton billet est de la pure utopie !!! :lol : Je n’ai lu que « Le coeur régu­lier » d’Olivier Adam et j’ai été très déçue, alors non çelui-ci ne me tente pas vrai­ment… Et je n’ai plus de klee­nex sous la main ! ;D

    • C’est sans doute le moins bon , alors si tu n’as pas aimé » le coeur régu­lier » qui est bien meilleur ne t’embarque pas dans celui-ci.

  5. Jamais lu Adam en litté­ra­ture adulte, son univers ne m’attire pas du tout.

  6. Je ne remplis pas les condi­tions pour le lire ;-) Je suis plutôt prête à lire du feel-good cette semaine.

  7. Aucune envie de lire ce livre mais j’adore ton billet !

  8. C’est le gros problème d’Olivier Adam, c’est d’un triste, et vu le temps qui s’annonce ce we à Dinard, je ne vais pas m’y plon­ger !

    • Ah zut , je comp­tais retrou­ver le soleil après une grosse semaine pari­sienne ! Je vais donc retrou­ver mes bonnes lectures plus réjouis­santes qu’Olivier Adam.

  9. Très amusant ton billet ! Ceci dit j’aime beau­coup Olivier Adam !

    • Ce n’est pas un auteur que je n’aime pas. Mais ce roman est trop .… il en fait trop dans le genre il n’y a plus rien dans ce monde qui puisse donner un début de joie.

  10. j’ai souri en te lisant c’est toujours ça de pris
    un auteur que j’ai tenté une fois et bof donc je ne perds plus mon temps

  11. C’est un auteur qui ne me tente pas

  12. Je me contente de sourire à la lecture de ta liste, et laisse le fossoyeur à ses malheurs !

  13. Je prends la même option qu’Athalie ! Ta liste a eu le mérite de bien me faire sourire…

  14. Je n’ai lu que des romans tristes avec lui, j’ai arrêté car comme tu le soulignes intel­li­gem­ment, toutes les condi­tions sont rare­ment réunies pour suppor­ter tant de tris­tesse…

    • ben voilà ! parfois on se demande en lisant un livre mais pour­quoi l’auteur veut tout peindre en couleur grisaille ou caca d’oie !

  15. La Souris jaune on 28 mars 2016 at 15:43 said:

    Hi hi, j’adore… En fait, c’est un livre à ne jamais lire, quoi !! Ceci dit, oui Olivier Adam est en règle géné­ral extrê­me­ment dépri­mant, c’est toujours ce que je me suis dit quand je l’ai lu, mais il écrit bien, et il sait donner vie à ses personnes, tant mascu­lins que fémi­nins avec une grande force. Mais… ils sont tous dépri­mants ! (je crois que j’avais bien aimé, cepen­dant, A l’abri de rien).

  16. Mais moi aussi , j’ai bien aimé certains livres, mais d’abord pas celui-là , et puis fran­che­ment même dans les pavillons de banlieue avec des salaires mini­mum on peut s’amuser.

  17. je ne connais pas ce titre mais j’aime bien Olivier Adam (oui, il est dépri­mant…) Ton billet est par contre hila­rant !!! Merci !

    • et j’espère pas trop destruc­teur pour Olivier Adam qui a un talent d’écrivain, c’est certain, même s’il me rend triste. Ce roman n’est quand même pas son meilleur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation