SONY DSC5
C’est un de mes cadeaux de Noël 2015. Je suis fan abso­lue de cette Mamette. Je relis cette BD, dès que j’ai moral qui flanche. Elle est drôle, toujours tour­née vers la vie, même quand ça devient compli­qué de vieillir. Les person­nages qui l’en­tourent sont bien imagi­nés et je me retrouve dans leurs réac­tions . Ils sont juste un peu plus vieux que moi, cela me permet de me sentir plus jeune et plus à la page.
Son fils « Chou­pi­net » a bien du mal à retrou­ver sa place dans une société où il ne fait pas bon être chômeur mais il y arri­vera.

SONY DSC

Cliquer sur l’image pour lire la cita­tion que j’aime !

Cette phrase dite très fort dans la biblio­thèque a dû mettre à l’aise « Chou­pi­net »

« Chou­pi­net la jolie dame est céli­ba­taire, comme toi

Tu attends quoi ?

Que je fasse les présen­ta­tions »

Mais le plus déli­cieux c’est sa bande de copines, je vous présente l’hy­po­con­driaque, râleuse :

SONY DSC

et sa meilleure amie

SONY DSC

C’est quand même vrai que Jésus n’a jamais fait ses courses. Bref un concen­tré d’op­ti­misme et de joie de vivre pour ce Noël 2015 c’était exac­te­ment ce qu’il me fallait.

24 Thoughts on “Mamette – NOB

  1. Je pense en avoir lu, et aimé, mais là tes 5 coquillages me font vaciller…Relire ?

    • à toi je peux expli­quer ces 5 coquillages, les BD chez moi , c’est tout ou rien. Je dois recon­naître que les BD que j’aime sont les seuls livres que je lis et relis , quand à la cinquième lecture, j’y prends toujours le même plai­sir que je suis touchée ou que je ris, alors je n’hé­site pas dans ma distri­bu­tion de coquillages.

  2. Je suis amou­reux de Mamette. Elle me fait fondre, impos­sible de lui résis­ter.

    • alors tu comprends mes 5 coquillages, à toi je n’ai pas besoin d’ex­pli­quer. Cette série est dans ma biblio­thèque perso et cela me rend heureuse

  3. La Souris Jaune on 21 janvier 2016 at 16:17 said:

    Ohhhhh, mais ça fait envie !! Merci merci, je vais la cher­cher cette Mamette ! Bisous Luocine !

  4. à offrir à toutes les femmes qui ont peur de vieillir donc, tu as le temps .. mais tu peux venir la lire chez moi si tu veux !

  5. Dominique on 21 janvier 2016 at 17:14 said:

    Alors là tu peux te vanter ! J’ai avaler le tout hame­çon compris
    Depuis qq temps je suis plon­gée dans les BD n’ar­ri­vant pas à lire autre chose alors j’ai furieu­se­ment noté et j’es­père les trou­ver dans ma media­thèque

  6. Je ne connais pas le dessi­na­teur (auteur ? ) mais j’ai l’im­pres­sion que ça me plai­rait…

  7. J’ai bien ri en lisant les extraits :-).

    • En plus d’être drole, il y a beau­coup de tendresse dans cette BD, et parfois d’ob­ser­va­tions très justes sur notre société et la vieillesse.

  8. Les dessins ne m’at­tirent pas du tout… Pour une fois, je passe…

  9. Je suis un grand fan ! Je l’adore ! :)

  10. oh moi aussi je suis fan, fan, fan. Et des Souve­nirs aussi !

  11. Je l’avais déjà notée chez Jérôme il me semble, vu que c’est mon tenta­teur Numbe­rOne en BD mais là tu enfonces le clou ! Je n’ai pas de média­thèque à proxi­mité (pas avant 40 kms AR) et pas l’oc­ca­sion que l’on m’y emmène mais je devrais bien en trou­ver d’oc­ca­sion sur certains sites ! Elle me fait vrai­ment envie !

    • mais qu’est ce que c’est que cette blogueuse qui habite trop loin d’une média­thèque ! tu ne peux pas en créer une plus près de chez toi ? rien que pour ton plai­sir … les bonnes BD se trouvent rare­ment d’oc­ca­sion , et ce sont les seuls livres que je ne prête pas car ils ne me reviennent pas souvent , or j’y tiens.

  12. Je ne connais pas mais ton enthou­siasme est commu­ni­ca­tif. Je retiens Mamette !!!

  13. La Souris Jaune on 24 janvier 2016 at 21:41 said:

    … J’en ai parlé à Delphine, non seule­ment elle connaît et elle aime, mais elle confirme en avoir trois ou quatre dans les rayons de sa biblio­thèque publique : alors ça doit être une bonne biblio­thèque, dixit Luocine !! Je compa­tis, et je trouve incroyable qu’As­pho­dèle soit privée de média­thèque à moins de 40 km à la ronde, c’est fou !!

  14. Oui c’est une bonne biblio­thèque et avec la biblio­thé­caire la plus adorable possible. Lis Mamette pour une petite dose d’op­ti­misme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation