5
Henry Bauchau est à mon avis un écri­vain majeur de notre époque et j’apprécie toute son œuvre , ce roman me touche parti­cu­liè­re­ment. Ce livre m’a permis de mieux comprendre l’enfant psycho­tique, le travail du théra­peute et la créa­tion artis­tique. Les trois thèmes se mêlent dans un labo­rieux mais superbe abou­tis­se­ment d’une œuvre poétique et roma­nesque
La créa­tion du langage est vrai­ment éton­nante.

Citations

On était un enfant retardé par une mala­die du cœur jusqu’à quatre ans. À l’hôpital Brous­sais on a été opéré et on a connu la terreur. Heureu­se­ment il y a un enfant bleu de sept ans qui a protégé… Parfois la vie devient plus clair, on est moins petit devant ceux qui font les mauvais coups mais souvent le démon est comme un ovni dans le ciel. Les gens se sorcié­risent et les auto­bus hurlent dans les rues qui deviennent noires.

Vocabulaire du peuple du désastre

Bagar­re­ment baïon­net­ter Bazar­di­fier
Bazar­der
bazar­de­ment
Bazar­bouillis
bazar­bouiller Bombar­di­fier
bombar­di­ser
bouillo­ni­ser brigan­do­rangé bouillan­ton­ner Le catas­tro­phié chara­bia­cés
chauf­fa­gi­ser clochar­der débi­lan­co­lique Débi­lisé
Débi­lé­fou
débi­lo­dé­li­rant
désau­vagé Détracté
Détrac­te­ment
détrac­touiller déstruc­ti­fié embal­bu­tié emmer­dou­bler
ennuiable escar­bar­bouiller fabri­cole Gouille-gare Malheu­ri­fier
Le malheu­ri­fié
malheu­ri­sant
mara­gouiller médiouse orager pacha­croute parle­rie
rayon­ni­ser renver­si­fier résu­cr­rec­ti­fier révol­vé­ri­ser Sauvagé
sorcié­risé
scan­da­li­fiant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation