http://ecx.images-amazon.com/images/I/514L1CB8hCL._SL500_AA300_.jpg

Traduit de l’anglais(Inde) par Sylvie Shnei­ter.

3
Quatre voya­geurs benga­lis rete­nus dans une gare à proxi­mité d’Agra dans les années 50, vont racon­ter leur premier émoi amou­reux. Ce livre nous est présenté comme un grand clas­sique de la litté­ra­ture Bengali, son prin­ci­pal inté­rêt à mes yeux, est de nous plon­ger dans une réalité indienne, éloi­gnée de la nôtre .

Les histoires se passent dans les années 30 dans un pays où oser regar­der une jeune fille dans les yeux rele­vait d’une grande impu­deur ! Ces quatre hommes ont tous fait des mariages de raison, arran­gés par leur famille, mais la première jeune fille qui les a émus, les parents n’y étaient pour rien. Les quatre hommes ont plai­sir à racon­ter leur jeunesse, et l’ambiance de la salle d’attente m’a fait penser à certaines nouvelles de Maupas­sant où des hommes décident ainsi de racon­ter leur premier amour. Mais la Norman­die du XIX° siècle n’a vrai­ment rien à voir avec le Bengale du début du 20e !

La campagne normande est autre­ment plus vivante que ces Indiens qui se caressent du regard. On se demande pour­quoi ces hommes sont tran­sis d’amour pour des jeunes filles qu’ils n’osent à peine regar­der. Bref, j’ai décou­vert ce livre sans être passion­née ni même émue mais inté­res­sée par ce pays aux mœurs si éloi­gnées du nôtre. La quatrième histoire, celle de l’écrivain qui se souvient du temps où lui et ses trois amis étaient amou­reux de la même jeune fille est celle que j’ai préfé­rée. On imagine bien les trois adoles­cents rendant tous les services possibles pour être proches de la jeune fille, en tout bien tout honneur, évidem­ment.

Citations

Certaines phrases qui m’ont agacée mais est ce un effet de la traduction ?

Les répliques mono­syl­la­biques ne faci­litent pas la pour­suite d’une conver­sa­tion mais les obèses sont des êtres sociables et grégaires.
(et vlan pour les obèses !)

Ses lèvres, ni trop pleines ni trop minces, au modelé ferme, avaient sans doute l’habitude de donner des ordres en quelques mots.
(ou comment juger quelqu’un un peu rapi­de­ment , non ?)

Exemple d’amour bengali, une jeune femme inconsciente et des jeunes garçons amoureux

Mona Lisa, tu ne sauras jamais à quel point nous avons exulté, le bonheur que nous avons éprouvé au fil des jours et des nuits, pendant la mous­son de 1927, dans le vieux quar­tier de Paltan. Notre ferveur ne s’est jamais démen­tie dans l’obscurité peuplée d’ombres effrayantes…Si elle disait : « Oh », cela nous émou­vait autant qu’un air de flûte ; si elle disait « eau », nous avions l’impression d’être submer­gée par les fleuves du monde entier.

On en parle

Pour l’instant je n’ai pas trouvé de blogs parlant de ce livre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation