http://ecx.images-amazon.com/images/I/41Ibo3KyzKL._SL500_AA300_.jpg

http://www.babelio.com/images/ico_critique.jpg

4
J’ai hâte que ma mathé­ma­ti­cienne préfé­rée lise le seul roman où un écri­vain se donne la peine de racon­ter un raison­ne­ment par récur­rence. Elle qui se plaint souvent que les mathé­ma­tiques ne soient pas un bon thème de discus­sions dans les soirées, elle verra que c’est possible. En tout cas les mathé­ma­tiques sont à l’honneur dans ce livre et ça fait un bon roman.

J’ai beau­coup appré­cié la descrip­tion des diffé­rents types d’intelligences, et en tant que litté­raire adoré que ce soit la fréquen­ta­tion des grands auteurs qui finissent par aider le person­nage prin­ci­pal à prendre confiance en lui et à passer l’horrible barre fati­dique « de la sup étoile à Louis Legrand ». Le système élitiste des « prépa- pari­siennes » est parfai­te­ment décrit ; je ne sais pas pour­quoi la France s’enorgueillit de ce système mais ce qui est sûr c’est que rien ne le fait jamais chan­ger.

Ce que confirme ce petit roman, c’est que, sous couvert d’égalité, les dés sont complè­te­ment pipés. A Louis-Le-Grand il y a, par exemple, et je pense dans d’autres grands lycée pari­siens aussi, des premières et des termi­nales où on fait si vite le programme offi­ciel , qu’on a le temps d’assimiler égale­ment celui de la première année de prépa.

On découvre aussi que les parents prof en prépa ont des enfants qui réus­sissent en prépa, comme c’est bizarre ! Qu’avoir un QI de 200 est la seule façon d’accéder à ses classes si on vient de l’extérieur. Alors Laurent venant d’un honnête lycée de la banlieue chic de Paris, finira par ruser pour parve­nir à ses fins et pour­quoi pas ? On découvre égale­ment que les litté­raires jouent dans une autre cour, ce sont en géné­ral des filles. Elles ne pour­ront pas inté­grer Poly­tech­nique, alors si elles sont jolies, fortu­nées et intel­li­gentes elles viennent en Khâgne pour trou­ver leur futur Poly­tech­ni­cien.

L’auteur ne dénonce pas ce système, il se contente de le décrire à travers un person­nage qui s’adapte très bien et finit par tirer son épingle du jeu. C’est juste­ment à travers cette objec­ti­vité parfois froide, voire glacial que le lecteur prend conscience que notre élite sort d’un moule peu recom­man­dable.

Citations

Réussir en prépa

Au début du mois d’avril, il se demande toujours comment gravir des places au clas­se­ment géné­ral quand on ne possède pour soi aucun piolet magique.

La beauté des raisonnements mathématiques

C’est ce que Gratien appré­cie dans la pensée mathé­ma­tique, cette faculté qu’elle a d’être dérou­lée à grande vitesse et dans toute sa clarté, comme une étoile filante. les chiffres, les calculs et les démons­tra­tions entraînent son stylo , entraînent sa pensée… C’est cela la beauté des raison­ne­ments mathé­ma­tiques selon Gratien Bar : cette spirale qui se construit en s’accélérant et en se clari­fiant à l’infini.

L’art de la conversation chez les littéraires

Pour cela, quand bien même un DS cause­rait du souci, sourire toujours galam­ment à Mélanie’s, parler d’Arcade Fire, d’Heidegger et de Boby Lapointe dans la même soirée, et surtout, surtout, ne jamais s’écarter d’un pouce des préceptes de Gala­tée.

Bizutage et réaction des élèves

Il faut savoir tout de même que dans un lycée du quar­tier l’an dernier un taupin est mort le jour de la « grande barba­rie ». Comment ? Pas compli­qué : du premier étage on lui a balancé sur la tête une éponge gorgée d’eau lourde comme du plomb ; il est mort sur le coup d’un trau­ma­tisme crânien. Pif, un concur­rent en moins.

La réussite

Laurent finit l’année en se disant qu’il est tout compte fait à la fois Vautrin et Rasti­gnac, ce qui est la seule véri­table clé du succès : il a désor­mais le chemin ouvert vers la réus­site, il entre en classe de spé étoile au lycée Louis-Le-Grand.

On en parle

Un juge­ment ramassé qui reflète bien le roman chez Cunei­page et En lisant et en écri­vant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation