SONY DSC

Traduit de l’anglais par Cathe­rine Berthet.
Lu dans le cadre du club de lecture de la média­thèque de Dinard.

3
C’est tout le charme d’un club de lecture, sortir de mes apriori, je n’apprécie que très peu la litté­ra­ture à suspens. Et, ici, le suspens est fort : une femme Hannah paléon­to­logue dans un musée de Bris­tol , voit son amie Ellen qui est morte et enter­rée depuis vingt ans​.Ne vous inquié­tez pas je ne vais pas vous racon­ter la fin du roman ! Je vous explique quand même comment il est construit : deux romans en un , on suit les souve­nirs de la très forte amitié qui a unit Ellen et Hannah dans leur enfance et la diffi­culté de la Hannah d’aujourd’hui qui doit faire face à ses souve­nirs et à cette appa­ri­tion. Le roman est bien mené se lit vite et la solu­tion est crédible. Au nœud du drame une tragé­die qui explique bien des choses. Avec encore un mani­pu­la­teur pervers , déci­dé­ment très à la mode dans les romans que je lis en ce moment. Et résul­tat, j’ai passée une soirée et une partie de la nuit avec ces person­nages pour connaître le fin mot de l’histoire. Un autre plai­sir de lecture, un peu à La « Daph­née Du Maurier » , genre de lecture que j’ai adoré dans ma jeunesse. Voilà , ce roman m’a plon­gée dans ce plai­sir régres­sif et il est bien ficelé. C’est cela aussi un roman, une évasion pour une jour­née de pluie vers les côtes de Cornouailles juste en face de mon Dinard.

Citation

Phrases qui m’agacent fortement

Il me paraît que j’eus un sombre pres­sen­ti­ment. Je savais qu’une chose terrible allait se passer dans cette demeure .Je le savais déjà à ce moment.

On en parle

Romans sur cana­pés

10 Thoughts on “Nos mensonges – Louise DOUGLAS

  1. te voilà embar­quée par la litté­ra­ture de suspense :-)
    la cita­tion est …un problème peut être de langue fran­çaise pour le traduc­teur non ?

  2. keisha on 11 décembre 2014 at 11:09 said:

    Je suis comme toi, je déteste les « faux suspenses », les annonces du genre « elle se sentait oppres­sée » ou alors « n’était-ce point un grat­te­ment ? » (le seul patri­cia mc donald que j’ai lu était ainsi)(et, hum, Kassi­chke m’énerve à cause de ça aussi, mais je ne sais pas si tu l’aimes ou pas, tiens)

    • mais comme je le dis je me suis quand même laissé prendre ! mais je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à être agacée par les effets d’annonce !

  3. Je ne suis pas fan non plus des récits à suspense, c’est le moins que le puisse. Mais il peut parfois y avoir de bonnes pioches, la preuve !

  4. Je n’ai pas entendu parler de ce roman, tu n’es pas assez enthou­siaste pour que je le note (et j’en ai trop de notés déjà !)

    • J’aurai pu écrire un tel commen­taire , on est un peu submergé par la lecture des blogs et comme toi je finis par ne noter que les couos de coeur absolu.

  5. Merci pour le partage, j’ai adoré cette lecture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation