Édition Dargaud

Après l’année du jardi­nier de Karel Capek voici une BD qui est l’exacte oppo­sée : Tout va bien pour ces jardi­niers urbains qui réus­sissent tout ce qu’ils entre­prennent. C’est Aifelle qui a été ma tenta­trice et je l’en remer­cie. J’avoue avoir été agacée par l’am­biance « écolo-bobo-pari­sien » et la pensée dans l’air du temps. J’avoue aussi ne ressen­tir aucun malaise à jeter un trognon de pomme dans ma poubelle. Après ces petits bémols, je vais dire main­te­nant tout mon plai­sir à me plon­ger dans un dessin abso­lu­ment enchan­teur. On peut vrai­ment passer des heures à regar­der les planches de Simon Hureau. Quel talent ! cela m’a rappelé les tableaux qui ornaient les classes de primaire à mon époque, j’étais assez rêveuse en classe et je passais beau­coup de temps à regar­der les scènes repré­sen­tées de façon un peu naïve. Ici, le dessin raconte les péri­pé­ties de la construc­tion du jardin et parfois des planches d’une préci­sion digne d’un entomologiste .
Je ne peux que vous conseiller cet album, pour rêver et partir dans un jardin merveilleux mais se souve­nir aussi de Karel Capek pour savoir que le jardi­nage est parfois très loin de cette version trop idyllique !

20 Thoughts on “L’oasis – Simon HUREAU

  1. Je l’ai offert à ma belle-mère à noël, non sans l’avoir lu au préa­lable ! Ce n’est pas forcé­ment le genre d’ou­vrage qui m’at­tire habi­tuel­le­ment, mais j’ai comme toi été complè­te­ment séduite par ses dessins.

  2. keisha on 31 mars 2021 at 09:41 said:

    Réserve à la bibli, une fois arrivé c’était le confi­ne­ment numéro 2 je crois, bref, annulé, et c’est galère pour emprunter.
    Mais je veux toujours le lire !
    De toute façon j’aime bien l’auteur !
    (et mon jardin est en friche et devrait le rester, tant pis!)

  3. ah je le note une deuxième fois
    une ques­tion : est ce lisible par un enfant d’une dizaine d’an­née passionné de nature, d’in­sectes et autres plai­sirs de nature ?
    je note le titre immédiatement

  4. Bonjour Luocine, un album acheté par mon ami que j’ai lu avec beau­coup de plai­sir. Les dessins sont très réus­sis et c’est pour tous publics. Bonne après-midi.

  5. Même si je suis bien plus modeste ques­tion jardi­nage, et que je ne vois pas tous les papillons et les oiseaux que l’au­teur croise dans le sien, je me suis réga­lée à la lecture de cet album !

  6. Il faut que je lise le Karel Capek pour voir un peu la diffé­rence, mais c’est normal que tout le monde ne voie pas les choses sous le même angle. J’achète rare­ment les BD, là je ne regrette pas du tout de l’avoir fait, telle­ment les planches sont belles et instruc­tives. Et l’hu­mour est présent aussi.

    • Il est dans ma biblio­thèque et je le sors juste pour regar­der les images et je te remer­cie de me l’avoir fait connaître.

  7. Pour la beauté des planches sur la nature je dis oui, il y a certai­ne­ment aussi des choses à apprendre… et me voilà prévenu pour le côté Bobo pari­sien qui peut effec­ti­ve­ment être agaçant !

  8. ta d loi du cine on 9 avril 2021 at 10:45 said:

    L’exem­plaire que j’avais acheté, après décou­verte chez Aifelle et lecture par dasola et moi, je l’ai fina­le­ment offert à l’un de mes frères, qui habite « à la campagne » !

  9. C’est une excel­lente idée de cadeau pour mon fils aîné ; je trouve que les dessins sont vrai­ment magni­fiques. Sinon, je suis d’ac­cord avec toi, le jardin, ça n’est pas toujours l’idylle qu’on décrit !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation