3
Roman agréable à lire, écri­ture contem­po­raine. Avec déli­ca­tesse l’auteure évoque des grandes tris­tesses de la vie et du monde : la perte d’une amie, des chagrins d’une enfance marquée par la mort ; la guerre à Sara­jevo. Elle parle bien aussi de l’amour, celui d’une jeune mère pour ses enfants qui lui dévore tout son temps, et d’une femme juive pour un homme Algé­rien qui lui sera enlevé trop tôt.Une jeune femme, Emma­nuelle, est touchée par une œuvre roma­nesque et nous la suivons une jour­née dans sa course au temps, prenant enfin un peu de temps pour elle. Cela lui permet de comprendre pour­quoi ce livre l’a touchée et de revivre des émotions qu’elle ne peut pas lais­ser s’exprimer tant son quoti­dien est rythmé par la vie de famille.Agréable à lire, certes mais pas beau­coup plus, sauf l’évocation de la mort de son amie Héloïse et la diffi­culté de faire le deuil d’une véri­table amie.

Citations

Prendre une photo c’est commen­cer une histoire en commen­çant par la fin. En prenant connais­sance d’abord de la fin.

Il m’a dit moi c’est Abel. Le seul des trois fils d’Adam et Ève dont le nom se perpé­tue. Je n’ai jamais rencon­tré quelqu’un qui s’appelle Caïn ou Seth.

« Veille à ce que le Blue­tooth de ton portable soit toujours désac­tivé ». Elle s’est fait une réflexion, sur le moment : ma grand-mère n’aurait pas compris cette phrase sortie d’un monde peuplé d’étoiles et de dièses desti­nés à soumettre les clients, abon­nés et consom­ma­teurs à une force impla­cable. Pour tour­ner en rond tapez 1 suivie d’étoile. Si vous voulez vous suici­dez, tapez 3 suivi de dièse ? Nous n’avons pas compris votre réponse. Veuillez rées­sayez. Sinon tapez 0 pour reve­nir au sommaire.

On en parle

link.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation