Si vous ne connais­sez pas Babe­lio, voici la phrase qu’ils m’ont demandé d’insérer, je le fais volon­tiers car je vais souvent sur ce site où je mets toutes mes critiques et je parti­cipe à « Masse critique » qui m’a permis cette fois de rece­voir ce livre.

Babe­lio vous demande un petit service, c’est bien entendu facul­ta­tif, mais si vous souhai­tez nous donner un coup de pouce nous vous en serions très recon­nais­sants. Vous serait-il possible d’insérer ce court texte dans votre billet de blog :

Que vous aimiez Jean d’Ormesson. ou Et si c’était vrai.…, Nietzsche. ou La formule de Dieu., Babe­lio vous invite toute l’année à décou­vrir les meilleurs livres. en parti­ci­pant aux clubs de lecteurs. en allant sur Babe​lio​.com.


Parlons du livre de Régine FRYDMAN (je ne mets pas de coquillages à propos d’un témoi­gnage qui ne prétend pas à une valeur litté­raire mais qui est indis­pen­sable pour l’humanité). Je pense que certains d’entre vous diront encore un livre sur les massacres de juifs , il y a eu tant d’autres massacres depuis. Je fais partie de ceux qui consi­dèrent n’être jamais assez infor­més sur ce sujet et je crois que plus nous sommes vigi­lants moins nous crain­drons les risques du retour de la barba­rie. L’originalité de celui-ci, c’est de retra­cer la vie d’un homme qui a décidé de survivre et de sauver sa famille , il s’est démené comme un fou et il a réussi. Est-il plus chan­ceux que d’autres ? Oui, mais surtout il est animé d’une éner­gie peu commune.

Sa fille a rassem­blé ses souve­nirs et elle inter­vient parfois dansle récit quand un événe­ment de son enfance rejoint le récit de son père. Elle sait que les témoins survi­vants sont peu nombreux et qu’elle se devait de trans­mettre cette mémoire. S’il a eu la chance de survivre, il a vu aussi un maxi­mum d’horreurs , l’humiliation, les tortures, la faim le manque total d’humanité des Alle­mands vis à vis des juifs, vieillards , femmes enfants ils n’avaient qu’une envie les tuer et les humi­lier. On sait tout cela , mais ce livre apporte aussi un éclai­rage très cru sur l’antisémitisme polo­nais. Après la guerre ; son père relance un commerce qui marche assez bien , mais sous un nom catho­lique , car il sait que si on apprend qu’il est juif il perdra tous ses clients.

Ce livre rappelle Le Pogrom de Kielce du 4 juillet 1946 ou 42 juifs trou­ve­ront la mort. Les Polo­nais ont beau­coup souf­fert de l’occupation nazie mais ils étaient ‚et ont été long­temps, des anti­sé­mites viru­lents. Il faut dire égale­ment, que cette famille ne doit ne sa survie qu’à quelques Polo­nais qui ont accepté de les aider pendant toute la guerre comme ce monsieur « X » qui a été abso­lu­ment admi­rable.

Citations

En 1939, les Russes n’accueillent pas facilement les juifs polonais

Nous partîmes avec mon beau-frère, le chariot chargé de marchan­dises, de cuir, de coupons de tissu et de sucre (envi­ron 20 kilos) , denrée alors la plus recher­chée avec le sel. Ma femme était enceinte de huit mois . Nou sarri­vâmes à Malki­nie où nous fûmes refou­lés par les Russes, qui nous renvoyèrent aux Alle­mands.

Tristesse à l’évocation des souvenirs de la guerre

Je suis retour­née à Varso­vie en 1993 avac ma sœur Natha­lie .… En chemin, le chauf­feur nous raconte qu’il se souvient lui aussi du ghetto. Comme beau­coup d’autres habi­tants de Varso­vie, sa mère l’emmenait devant les portes voir les hordes d’enfants affa­més qui risquaient leur vie pour un morceau de pain. Fier de lui, ce chauf­feur , qui avait le même âge qu’eux, avait un jour jeté un quignon de pain à un gosse du ghetto qui l’avait avalé d’un seul coup. Encore aujourd’hui il n’en reve­nait pas ! Oui , les Polo­nais ont beau­coup souf­fert pendant la guerre, mais au moins eux, il sont eu quelques distrac­tions.

En 1946 la plus jeune de leur fille a vécu la guerre dans un orphelinat catholique et elle ne sait pas encore que sa famille est juive, ils se dissimulent sous un nom catholique

Un soir, Natha­lie rentra de l’école en pleu­rant. On lui avait dit en se moquant qu’elle ressem­blait à une Juive avec ses cheveux noirs et ses yeux noirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation