Traduit de l’an­glais par Natha­lie M‑C Laverroux.

3
Roman inté­res­sant, qui devrait plaire aux adoles­centes et adoles­cents. On y trouve le récit de la fameuse « première fois », autour d’une enquête poli­cière au sujet d’un acci­dent. Ce roman pose la ques­tion de la respon­sa­bi­lité et de la culpa­bi­lité. Les person­nages ne sont pas simples et sont confron­tés aux consé­quences de leurs actes. L’héroïne tombe amou­reuse du beau Dennis qui se révè­lera un sale type. « Ne pas juger les gens sur la mine » pour­rait être la morale de l’histoire qui ne se termi­nera pas par un dénoue­ment « à l’eau de rose », loin de là.

Quand dans un roman l’hé­roïne dit : » Je secouai encore la tête tandis qu’une certi­tude s’im­po­sait à moi : il était impos­sible que ce soit Brad », on croit connaître la fin, Anne Cassidy saura garder le suspens jusqu’au dernier chapitre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation