Synopsis

Dans la Pologne des années 60, avant de pronon­cer ses voeux, Anna, jeune orphe­line élevée au couvent, part à la rencontre de sa tante, seul membre de sa famille encore en vie. Elle découvre alors un sombre secret de famille datant de l’occupation nazie.
5
Cela fait un certain temps que je ne parle pas de cinéma sur mon blog, pour­tant je vois de bons films (et des moins bons) mais je trouve que parler d’un film demande une réac­tion rapide , car souvent les bons ne restent pas long­temps à l’affiche. 
Mais Ida est un pur chef d’oeuvre complè­te­ment intem­po­rel , et je pense qu’il passera souvent dans les petites salles à la recherche d’une progam­ma­tion de qualité. L’émotion est rendue à la perfec­tion parce que les images des prota­go­nistes sont très belles et que l’évocation de la pologne rurale des années 60 est terrible. La misère et la rudesse des campagne , l’antisémitisme à fleur de peau et avec cela la peur que les juifs reviennent récla­mer leurs maisons tout cela ne rend pas la Pologne très atti­rante.
On pense au progrom de Kielce durant lequel l’église catho­lique polo­naise a joué un rôle peu glorieux. Mais dans ce film , il n’y a pas de point de vue mora­li­sa­teur , seule­ment la tragé­die de deux femmes . Je ne peux en dire plus sans dévoi­ler l’histoire du film ce qui serait dommage. La musique est remar­quable , le mélange musique clas­sique et des musiques modernes est très harmo­nieux.
Un très beau film que je n’oublierai jamais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation