http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/grandes110/9/6/5/9782211064569.gif

4
Roman destiné aux adoles­cents, ce roman peut séduire un public assez large de l’enfance aux adultes. C’est un plai­doyer contre tous les obscu­ran­tismes. Elvina jeune fille juive vivant au 11e siècle n’a pas le droit d’apprendre. Elle est inter­dite d’école et d’études parce que c’est une fille ! Or l’écriture la passionne et rien ne pourra l’empêcher d’apprendre.

On voit de l’intérieur d’une famille, pour­tant très érudite, tous les inter­dits reli­gieux qui sont autant de frein à la compré­hen­sion du monde. Au- delà de la petite commu­nauté rode les hordes des croi­sés, et la peur qu’ils anéan­tissent tous les juifs avant de partir en terre sainte. Comme le récit est vu à travers le person­nage d’Elvina, c’est très facile à lire et permet de revivre cette époque. Le point de vue sur les croi­sades n’est pas exac­te­ment celui que j’avais appris à l’école mais c’est vrai qu’il n’y a plus aujourd’hui grand monde pour chan­ter les louanges des valeu­reux croi­sés !

Le mazal ? C’est l’ange gardien d’Elvina à qui elle écrit tout ce qui la perturbe, un peu comme les adoles­centes d’aujourd’hui remplissent des cahiers intimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation