http://cdn-premiere.ladmedia.fr/var/premiere/storage/images/cinema/photos-film/photos-acteur/l-exercice-de-l-etat/node_2682041/43141849-1-fre-FR/image_diaporama.jpg

J’ai cette chance d’habiter près d’une salle de cinéma avec une program­ma­tion inté­res­sante. Hier soir, Pierre Schoel­ler est venu discu­ter avec les Dinar­daises et les Dinar­dais de son film « l’exercice de l’état ». Je ne sais pas s’il en gardera un très bon souve­nir car à Dinard on tombe parfois sur des « hyper-spécia­listes » et qui aiment le faire savoir. Un brin de pédan­te­rie est très bien vu dans ma station préfé­rée.

Je suppose que le réali­sa­teur ne lira pas mon blog, j’aurais voulu pouvoir lui dire que j’ai beau­coup aimé son film. Que j’adore me faire surprendre au cinéma et que son film traite du monde poli­tique comme je ne l’ai encore jamais vu. Ce n’est pas un repor­tage, mais cette fiction nous dévoile beau­coup plus de la réalité des hommes de pouvoir en poli­tique que n’importe quelle émis­sion de télé­vi­sion.

Il n’y a pas de message, sinon que nous confions nos déci­sions à des hommes qui vivent à cent à l’heure, qui avalent dans leur jour­née des émotions qui suffi­raient à terras­ser le plus fort d’entre nous, qui réflé­chissent en groupe plutôt que seul au risque de se trom­per de conseillers, que sa respon­sable en commu­ni­ca­tion lui souffle tous ses mots, qu’on ne peut pas garder ses convic­tions quand on est dans un gouver­ne­ment, et qu’on a souvent conscience que le vrai pouvoir est ailleurs.

Tout cela mené au rythme d’enfer de la vie quoti­dienne d’un ministre du trans­port. On comprend que le pouvoir est un puis­sant aphro­di­siaque comme le montrent ses rêves, et qu’il est prêt à tout sacri­fier pour garder son poste au gouver­ne­ment même l’amitié et aussi son honneur. Les acteurs son excel­lents, ma seule réserve c’est la pein­ture du Fran­çais ordi­naire : autant je trouve remar­quable la pein­ture des hommes de pouvoir autant je trouve cari­ca­tu­rale celle de la vie des gens aujourd’hui.

_9964538.jpg

Merci au réali­sa­teur Pierre Shoel­ler de m’avoir envoyé cette photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation