http://cdn-premiere.ladmedia.fr/var/premiere/storage/images/racine/film/le-fils-de-l-autre-3052738/52861246-5-fre-FR/Le-Fils-de-l-autre_portrait_w193h257.jpg

3
C’est déjà telle­ment diffi­cile de rendre compte du conflit israélo-pales­ti­nien, aller en plus imagi­ner un échange de bébé à la mater­nité, fallait oser le faire. Ce n’est pas si mal traité, on sent très bien la tragé­die des deux familles et surtout celle des jeunes qui ont 18 ans , puisque la vérité éclate au grand jour quand le jeune Joseph veut partir faire son service mili­taire.

Malgré la critique plus qu’élogieuse de Géral­dine, je ne peux pas dire que j’ai été convain­cue par ce film. Dans une histoire aussi tragique , qui commence assez bien , on est pris peu à peu par les bons senti­ments des uns et des autres. Même le possible candi­dat au terro­risme se laisse émou­voir quand il entend son vrai frère qui a été élevé chez les juifs chan­ter avec son père, ils reprennent à l’unisson la chan­son et la paix est signée entre les deux familles.

Je n’ai vrai­ment pas pu y croire. Mais j’ai trouvé très honnête la façon dont on a montré la vie en Israël et en Cisjor­da­nie. La réali­sa­trice a voulu y rajou­ter un drame émou­vant , ce n’est vrai­ment pas la peine. La situa­tion se suffit à elle même. Et person­nel­le­ment j’ai trouvé cela un peu « trop », mais je le répète pour comprendre la situa­tion des Pales­ti­niens ce n’est pas si mal.

Bande annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation