http://ecx.images-amazon.com/images/I/51BG%2BX3PD0L._SL500_AA300_.jpg

http://www.babelio.com/images/ico_critique.jpg

3
J’ai été immé­dia­te­ment tentée par ce livre, lors de la présen­ta­tion de Masse-Critique de Babé­lio. J’adore les carnets de voyages avec des dessins. Je trouve que c’est révé­la­teur à la fois du lieu et de la person­na­lité de celui qui regarde.

Je ne connais pas bien Bordeaux , je ne l’ai visi­tée qu’une fois. À la fin de ma prome­nade dans ce beau livre, j’ai l’impression de mieux connaître la capi­tale du vin. Grande ville bour­geoise et commer­çante , Bordeaux, a donc des charmes de ville riche et son passé affleure à travers ses monu­ments. Le dessin net et précis reflète la richesse et l’histoire des Borde­lais.

J’ai une petite décep­tion, j’aurais aimé à chaque page, qu’un petit plan rappelle où l’artiste avait posé son cheva­let afin que nous puis­sions déam­bu­ler plus faci­le­ment avec lui. Et, à mon goût, le texte comme le dessin reste un peu froid, je me demande si cela vient de Bordeaux ou du tempé­ra­ment du peintre.

Je pense que ce livre pren­dra place comme cadeau pour tous les gens qui ont envie de décou­vrir cette ville, mais je me demande s’il sera lu jusqu’au bout par beau­coup de lecteurs.

http://ecx.images-amazon.com/images/I/41uz5-%2B4r4L._SS400_.jpg

Citation

La dernière phrase

Mon carnet de voyage se termine, Bordeaux est de ces rares villes d « où l’on repart avec la secrète envie d’y reve­nir très vite : cela s’appelle le charme d’une cité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation