Traduit du finnois par Sébas­tien Cagnoli.

Comme quoi on peut écrire un excellent roman et un véri­table « narnar » si le mot existe pour les romans qui ne tiennent pas la route. Bien sûr la quatrième de couver­ture a trouvé deux critiques pour vous assu­rer l’un, que vous lirez « le meilleur roman de la saison » et l’autre, que « Sofi Oksa­nen sait nous surprendre ». J’accorde plus de crédit au deuxième critique car on peut se deman­der (et en être « surpris ») comment l’auteure de « Purge  » a pu commettre un tel embrouilla­mini si peu digeste. C’est une sombre histoire d’une famille sous la coupe de la sympa­thique mafia ukrai­nienne. Tous les trafics les plus sordides passent par leurs mains.

Le fil conducteur(devrais-je dire le cheveu !) c’est une pauvre Norma affu­blée d’une cheve­lure qui pousse à toute vitesse, elle doit la couper quatre fois par jour, mais cela ne s’arrête pas là. Ses cheveux lui prédisent l’avenir, peuvent la défendre contre des agres­seurs, être fumés en drogue et …j’en passe ! On recon­naît un peu le style de l’auteur qui a l’art de ne pas dévoi­ler très vite les dessous des cartes. Mais dans ce roman cela donne un univers telle­ment embrouillé que je n’ai pas eu envie de démê­ler le vrai du faux, j’ai fini ce roman en diago­nal et je ne suis pas sûre d’avoir tout compris aux sombres trafics de la mafia : trafic de cheveux, d’organes, d’enfants sur fond de drogue de tout genre, de viols et de meurtres.

Je souhaite bon courage aux prochains lecteurs et ce que j’aimerais par dessus tout c’est lire un avis posi­tif car cela prou­ve­rait que je n’ai rien compris à cette histoire de cheveux et que l’auteure voulait nous dire quelque chose que je n’ai pas su voir.

Citation

Genre de phrases qui n’a aucun effet sur moi (même pas peur !)

Les molosses n’étaient pas là, ni les groupes de jeunes immi­grants, personne ; pour­tant, Marion sentait les yeux de Lambert sur son dos. Dès l’instant où il avait compris qu’Anita avait récolté des preuves sur les agis­se­ments du clan afin de les faire chan­ter, de les évin­cer, de régner sur leur terri­toire, ces yeux avaient été ceux d’une bête féroce aigui­sant ses crocs.

28 Thoughts on “Norma -Sofi OKSANEN

  1. Aïe ! je préfère ne pas tenter l’aventure.

  2. Sans moi.

  3. J’avais beau­coup aimé Purge mais là, je n’ai guère envie de tenter l’aventure !

  4. Les résu­més et avis que j’avais lus ne m’avaient convain­cue… ça semble encore pire, à te lire ! Je passe sans regrets !

    • Il semble­rait que personne n’ait appré­cié . Je l’ai pris à la média­thèque parce que je me souve­nais bien de « Purge ».

  5. Tu risques d’avoir un peu de mal à trou­ver un avis posi­tif car je m’étais un peu rensei­gnée au sujet de ce roman et les avis que j’avais lus m’avaient dissua­dée de m’y intéresser.

  6. ton billet m’a fait rire… Je n’ai pas lu purge et je ne suis pas tentée par ce livre…

    • « PURGE » avait été un choc dans le bon sens du terme.là c’est un choc de décep­tion. Je suis contente de t’avoir fait sourire . Ce n’est pas si triste de lire un mauvais roman.

  7. je ne l’ai pas lu parce que je suis toujours très très très méfiante envers les romans après un grand succès
    et là j’ai eu raison de me méfier

    • J’arrive même à me dire que je devrais relire « Purge » et que peut-être j’y retrou­ve­rai en germes les défauts que je lis dans celui-ci.

  8. je préfère ne pas tenter non plus.

  9. Aïe ! Mais a-t’elle vrai­ment réussi un roman depuis Purge ?

    • Je ne sais pas si elle en a écrit d’autres . Ce que je sais c’est qu’il me faudra beau­coup d’avis posi­tifs avant de me lancer dans la lecture d’un autre roman de cette auteure.

  10. J’ai croisé le nom il n’y a pas long­temps, je ne sais plus dans quel contexte. « Purge » a connu un gros succès je crois bien. Je l’ai emprunté un jour, n’ai pas eu le temps d’y aller ou je l’ai en ebook.
    Si je vous lis, « Norma », ce serait peut-être mieux l’opéra que ce roman… :-)

  11. Auteure jamais lue mais je savais déjà que cette histoire de cheveux ne serait pas pour moi. Tu le confirmes, et pas qu’un peu !

  12. Au moins, le billet est sincère et très réussi ! J’avais lu un avis mitigé sur ce livre, le tien s’inscrit dans la même ligne. Dommage, car Purge était un bon roman

    • C’est bien parce que j’avais aimé « Purge » que j’ai choisi celui-ci à la média­thèque , ma décep­tion à été très très forte.

  13. Bonjour Luocine, et bien merci pour ce « non conseil ». Je me deman­dais ce qu’il en était surtout que je n’avais pas une fan abso­lue de « Purge ». Bonne journée.

  14. Je passe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation