2
Je ne veux pas être trop injuste avec ce roman qui m’a quand même beau­coup déçue. J’avais beau­coup aimé La Déli­ca­tesse. L’histoire d’amour entre Fritz et Anna n’a pas réussi à me passion­ner, la descrip­tion à la fois des person­nages et des milieux m’a semblé proche de la cari­ca­ture. Je n’ai pas retrouvé la verve humo­ris­tique qui m’avait tant plu dans le précé­dent roman de cet auteur. Mais je ne veux pas être injuste car il m’a permis de passer une nuit d’insomnie beau­coup plus agréable que si j’avais zappé devant les repor­tages anima­liers de la télé.

On en parle

link.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation