http://ecx.images-amazon.com/images/I/5132NbyaKvL._SL500_AA300_.jpg

3
J’ai choisi ce livre dans la biblio­thèque de la Pina­co­thèque de Paris, qui consacre une très belle expo­si­tion à Edvard Munch, inti­tu­lée Munch ou l’anti cri. Cet essai illustre parfai­te­ment le propos de l’exposition. Il m’a permis de revivre les moments forts que j’ai éprou­vés devant des tableaux que je ne connais­sais pas et qui sont abso­lu­ment magni­fiques.

On peut parfai­te­ment admi­rer les toiles sans rien connaître des tour­ments d’Edvard Munch, mais ce livre est bien fait. Pour nous faire comprendre et mieux connaître ce géni de la pein­ture, l’auteur entre dans les souve­nirs de sa sœur, de ses amis, de ses mécènes, c’est très agréable à lire, on a l’impression de vivre avec celui dont l’œuvre ne se résume certai­ne­ment pas au « Cri » qui l’a rendu si célèbre.

Citations de Munch

La mala­die, la folie et la mort sont des anges noirs qui ont veillé sur mon berceau et m’ont accom­pa­gné toute ma vie.

En vérité, mon art est une confes­sion que je fais de mon plein gré, une tenta­tive pour tirer au clair, pour moi-même, mon rapport à la vie … C’est au fond une forme d’égoïsme, mais je ne renonce pas à l’espérance qu’avec son aide, je parvien­drai à aider d’autres gens à se comprendre.

On en parle

Lien vers l’expo à voir abso­lu­ment : link.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation