Une très bonne soirée avec ce film qui traite d’un sujet déli­cat : la sexua­lité des handi­ca­pés. Les trois jeunes acteurs sont extra­or­di­naires, ils jouent des person­nages qui comme tous les jeunes, et sans doute tous les humains, veulent connaître les plai­sirs de la vie. Tous : du bon vin au plai­sir sexuel. C’est compli­qué, mais toute leur vie est compli­quée. C’est risqué, mais le risque de la mort qui approche trop vite, surtout pour l’un d’entre eux, ils connaissent si bien !

C’est un film émou­vant et drôle. L’infirmière bara­quée et peu amène (au début) rajoute de l’inattendu dans leur voyage. Je pense que ceux qui connaissent bien les riva­li­tés entre Flamands et Wallons et leur union sacrée contre les Hollan­dais doivent encore plus s’amuser que la Gallo que je suis (même si on s’obstine à me prendre pour une Bretonne !).

Rien n’est lourd dans ce film, ni le rire, ni les réali­tés physiques de ces trois corps souf­frants. C’est peut-être le reproche que je ferai, on peut sans doute montrer un peu plus la réalité du désir physique de ces jeunes dans les limites de leur corps dimi­nué, en gardant la même déli­ca­tesse.

Allez voir ce film de toute urgence il mérite les récom­penses et le bien qu’on en dit dans le monde des blogs.

On en parle 

Chez Yspad­da­den 

Bande annonce 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation