http://cdn-premiere.ladmedia.fr/var/premiere/storage/images/racine/film/wadjda-3513112/63891558-29-fre-FR/Wadjda_portrait_w193h257.jpg

Enfin ! Ce film est arrivé sur la côte nord de la Bretagne ! Je suis peut-être la dernière à l’avoir vu, sinon, j’espère vous donner envie de le guet­ter et d’aller le voir quand il passera près de chez vous. C’est le premier long métrage d’une cinéaste d’Arabie Saou­dite, Haifaa al-Mansour, et ce ne sera sans doute pas le dernier puisque son film a été récom­pensé au festi­val de Dubaï.

L’histoire : une petite fille veut obte­nir un vélo pour pouvoir battre à la course son petit voisin (et ami). Pour réunir les fonds, elle parti­cipe et gagne le concours de réci­ta­tion cora­nique. La petite fille est boule­ver­sante, sa présence assure une grande partie du succès du film. On n’oubliera pas son sourire qui traduit sa liberté et sa joie de vivre.

Au-delà de cette histoire, on voit le combat de la vie ordi­naire d’une femme :

  • pour se rendre au travail, comme elle n’a pas le droit de conduire, elle doit utili­ser les services d’un chauf­feur désa­gréable qui trans­porte quatre ou cinq femmes en même temps.
  • elle doit accep­ter que l’homme qu’elle aime prenne une deuxième épouse, sans doute pour avoir le fils qu’elle n’a pas pu lui donner.

Ce qui m’a le plus marquée dans ce film, c’est la tris­tesse de la vie scolaire. Le film ne dénonce rien, il montre simple­ment la vie de tous les jours de ces petites filles, vêtues de gris et dont la seule coquet­te­rie sont les petites chaus­settes blanches à volants ou sans… Sous le grand voile noir, la femme peut et doit se montrer fémi­nine, mais porter des baskets c’est mal vu.

J ai eu aussi le cœur serré à l’idée que ce film ne pourra pas être vu en Arabie Saou­dite, puisque les salles de cinéma n’existent pas ! C’est vrai­ment une vision terrible de ce pays, d’autant plus forte que la cinéaste ne dénonce rien elle décrit la réalité. À l’heure ou la cours de cassa­tion, vient de décla­rer qu’une femme musul­mane peut porter le voile dans une crèche fran­çaise, et où notre pays se débat avec la présence musul­mane en France, il faut aller voir ce film et se faire une idée de ce que cela veut dire de vivre sous la loi coranique.

Mais il faut surtout aller le voir car c’est un excellent film, bien tourné avec des acteurs merveilleux. Il sait trai­ter d’un sujet sérieux avec légèreté.

Bande annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Post Navigation