2
J’ai beau­coup hésité entre deux ou trois coquillages, car il y a de bonnes idées dans ce film ? Mais mon agace­ment l’a fina­le­ment emporté. Je n’ai pas encore trouvé un film qui sache rendre compte de la France rurale d’aujourd’hui. On est vite dans les lieux communs et la cari­ca­ture. L’histoire est touchante et a visi­ble­ment séduit beau­coup de critiques lues sur la toile. En géné­ral, je ne lis pas avant d’écrire mais je voulais retrou­ver le nom de la petite ville où a été tourné le film. C’est en Charente , et je sais où grace à inter­net merci.

Evidem­ment j’ai relu les deux ou trois répliques qui m’ont bien plu :

« Le privi­lège de l’âge c’est que, lorsqu’on s’ennuie, on sait que ce n’est plus pour long­temps »

dit la femme très âgée et la réplique de Germain quand on lui demande s’il sait lire :

« J’ai eu l’occasion, mais ça ne s’est pas fait »

Je n’ai pas compris la rela­tion amou­reuse de Germain et d’Annette, ça enlève de la crédi­bi­lité aux person­nages. Par contre la rela­tion de la mère et de son enfant est plau­sible mais trop cari­ca­tu­rée. Bref plein de bonnes inten­tions et de bons senti­ments, dans le concert de louanges, je dois dire que je n’ai pas été touché par ce film. La voix de l’actrice âgée Gisèle Casa­de­sus ne m’a pas du tout convain­cue, je n’ai pas ressenti d’émotion au passage de La peste.

Depar­dieu joue bien et Sophie Guille­min aussi, mais je crois que je ne supporte plus de voir le cinéma fran­çais jouer par la ving­taine d’acteurs, toujours les mêmes, à croire que les écoles de théâtre sont vides. C’est un film qui fera passer une bonne soirée à la télé­vi­sion à tous ceux qui ne l’ont pas encore vu. Et ça finit bien ! (évidem­ment).

On en parle

Plus posi­ti­ve­ment que moi : link.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation