IMG_0003--Small-.jpg

Oui vous avez bien lu , le réali­sa­teur est le fils de Ken… Première vraie décep­tion. C’est un bon sujet : des enfants anglais envoyés en Austra­lie de 1945 à 1967 et qui ont souf­fert dans des orphe­li­nats reli­gieux. Deux scan­dales, l’attitude du gouver­ne­ment britan­nique qui n’avait pas le droit d’envoyer des enfants aussi loin de leur famille et l’attitude de l’Australie qui a marty­risé et exploité ces enfants.

Mais à partir de là, si le film rend bien compte de ce qui s’est passé, il est très long et larmoyant au possible. C’est un mauvais film rempli de bonnes inten­tions. On dirait du cinéma améri­cain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Post Navigation